[Devoir maison] Quand le spleen prend place

[Devoir maison] Quand le spleen prend place

de matt01 » Dim 19 Jan 2014 12:00

Bonjour à tous,

J'ai une expression écrite à faire pour vendredi 24 janvier, j'aimerais m'avancez mais je ne trouve pas d'idées pour commencer.

Voici l'énoncé:

Rédigez une expression écrite à la première personne, dans laquelle le personnage qui prend la parole est en proie au spleen.
Votre expression devra tenir sur une page minimum.

Il peut s'agir:

- d'une page de roman
- d'une lettre
-d'une poésie
-d'un monologue théâtral

Je pensais prendre la lettre qui me parait le plus simple par rapport à la poésie ou une page de roman

Merci pour les réponses à venir
matt01
 
Messages: 4
Inscription: Dim 19 Jan 2014 11:49

 

[Devoir maison] Quand le spleen prend place

de Sibyllin » Dim 19 Jan 2014 13:59

Bienvenue matt01,

Il est vrai qu'il est important de se demander quelle est le type de rédaction dans lequel tu te sentiras le plus à l'aise...

... mais (à ce stade) le plus important, n'est pas tant la forme, que le fond : Que va dire le personnage?

Pour cela, il te faudra répondre à différentes questions:
* Quelles sont les causes de ce spleen? (qu'il faudra, ou non, expliquer)
* Quelles sont les émotions ressenties par le personnage qui traduisent ce spleen?
* Comment ton personnage va-t-il exprimer et faire partager le spleen qu'il ressent?

Il faut donc déjà que tu crées un personnage: qui est-il? qu'a-t-il vécu (ou que n'a-t-il pas vécu) qui l'a conduit à ce spleen? Comment se traduit ce spleen ; de façon générale (dans les jours qui ont précédés), ou tout de suite, à l'instant où il écrit? qu'envisage-t-il de faire (ou de ne pas faire) ? Quel est son état d'esprit?

Bref, là, il faut comment à créer le personnage, et son histoire...

Bon courage, et tiens-nous au courant!

Sibyllin
 
Messages: 168
Inscription: Ven 10 Sep 2010 22:51

[Devoir maison] Quand le spleen prend place

de matt01 » Dim 19 Jan 2014 14:23

Je n'ai pas bien compris la définition du "spleen", je crois que c'est pour cela que je ne trouve pas comment aborder le sujet.

Merci pour les réponses à venir.

Et oui je vous tiens au courant quand j'aurais finis ma dissertation.

=)
matt01
 
Messages: 4
Inscription: Dim 19 Jan 2014 11:49

[Devoir maison] Quand le spleen prend place

de Sibyllin » Dim 19 Jan 2014 14:56

matt01 a écrit:Je n'ai pas bien compris la définition du "spleen"


Ha oui,en effet, si ce terme est flou, c'est sûr que ça va être difficile ^^

En fait, le mot "spleen" est (très) souvent associé à Charles Baudelaire. Si tu ne connais pas, tu peux consulter cette page sur Baudelaire où tu trouveras quelques uns de ces textes, ce qui pourra te permettre de mieux percevoir l'esprit de spleen de Baudelaire.

Mais en gros, le spleen, c'est assez proche de la mélancolie/tristesse... C'est un état d'esprit où, en gros, "c'est pas le top-moral".

Toutefois, ce n'est pas tout à fait un état dépressif où tu vois tout en noir : c'est plutôt un état où tu vois tout en gris, sans couleur et sans plaisir (mais sans profonde tristesse non plus).

Bon, c'est pas simple à expliquer par écrit ^^ , j'espère que tu vois un peu mieux maintenant

Sibyllin
 
Messages: 168
Inscription: Ven 10 Sep 2010 22:51

[Devoir maison] Quand le spleen prend place

de matt01 » Dim 19 Jan 2014 15:04

Je crois que j'ai un peu mieux compris avec l'exemple dans "une charogne" ou il décrit la charogne (le cadavre) comme si cela n'était pas répugnant.

Exemple: "Et le ciel regardait la carcasse superbe" ou encore" Le soleil rayonnait sur cette pourriture"
matt01
 
Messages: 4
Inscription: Dim 19 Jan 2014 11:49

[Devoir maison] Quand le spleen prend place

de Sibyllin » Dim 19 Jan 2014 15:28

Avec "La charogne", tu n'as pas pris le plus "doux" des poèmes de Baudelaire

Dans "L'albatros", tu lis par exemple les termes suivants: maladroit, honteux, piteusement, gauche (au sens de maladroit), veule, comique (ironique), laid, boitant, infirme.

On perçoit clairement que ça ne respire pas la joie, c'est le moins qu'on puisse dire.

Et au début du 4° paragraphe: "Le Poète (=Baudelaire) est semblable au prince des nuées...". Donc là, tout à coup, on comprend que tout ce que Baudelaire voit dans cet albatros n'est autre que la vision qu'il a de lui-même!

Et c'est aussi une expression du spleen : voir tout en gris, voir les côtés négatifs... et (très) faible estime de soi, puisque tout ce qu'il voit, il l'associe à lui-même.

Sibyllin
 
Messages: 168
Inscription: Ven 10 Sep 2010 22:51

 

[Devoir maison] Quand le spleen prend place

de matt01 » Dim 19 Jan 2014 15:33

J'ai pris la charogne car je l'ai étudié en cours, le professeur nous avait parler du cadavre qui était embellie, et qui n'était pas décrit du tous comme répugnant, mais maintenant j'ai compris.

Merci et je vous tiens au courant.
matt01
 
Messages: 4
Inscription: Dim 19 Jan 2014 11:49


Retourner vers Français

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron