[Dissertation] Les devoirs moraux sont-ils seulement des contraintes?

[Dissertation] Les devoirs moraux sont-ils seulement des contraintes?

de Miouze » Dim 4 Déc 2011 14:36

Bonjour,

j'ai une dissertation à rendre "Les devoirs moraux sont-ils seulement des contraintes?

J'ai définit les termes importants:
DEVOIR: Obligation morale, opposée à obligation juridique; le devoir est une obligation interne au sujet, l'obligation juridique une obligation externe (une contrainte).

CONTRAINTE : Force ou coercition extérieure qui empêche l'action volontaire. Ne pas confondre avec obligation,
qui émane de la volonté.
J'ai fait des recherches sur Kant pour trouver des arguments,
Le problème est que je n'arrive pas à trouver de problématique ni à trouver de plan,

Merci d'avance,
Miouze
Dernière édition par Miouze le Ven 16 Déc 2011 19:29, édité 1 fois.
Miouze
 
Messages: 3
Inscription: Dim 4 Déc 2011 14:27

 

[Dissertation] Les devoirs moraux sont-ils seulement des contraintes?

de dural » Dim 4 Déc 2011 22:18

Bonjour :

Il n'existe qu'une seule réflexion qui s'appelle raisonnement pour donner raison et apporter par ses morales une attitude raisonnable, l'humanisme.
Les gens pouvant dire ou se croire ce qu'ils veulent, ils ne peuvent pas aller à l'encontre de leur comportement, et uniquement ce dernier dénonce la véritable pensée.
Les termes de raison et morale ne s'appliquent qu'à cette ratiocination.

La logique est :
Unique : Une seule vérité vazlable pour tous de même manière. Si la Terre est ronde, elle en est de même pout tout le monde et ne pourrait pas être carrée pour certain.
Invariable cyclique et éternelle : Toute cause entraînant systématiquement le même effet tout est un éternel recommencement.
Universelle : Si tu veux savoir comment tout fonctionne dans l'univers, uniquement la logique t'apportera les réponses pour être l'induction qui l'administre depuis son existence et qui est à l'origine du mécanisme qui a généré toutes les créations.

Si nous-mêmes résultons de ce mécanisme universel, seul notre être pourrait nous dire comment fonctionne l'induction qui permit notre existence. En effet, si détenir la science sur quelque chose est détenir la vérité sur cette chose, alors le mot science est synonyme de vérité. Dans conscience de soi la racine "con" qui vient du mot connu et science exprime une vérité connue sur soi, le réalisme l'être ou le moi, tandis que dans inconscience la racine "incon" qui vient du mot inconnu et science exprime un dénie de la vérité pour la remplacer sans cesse par des versions préférentielles, l'imaginaire le paraître ou le surmoi.

Or nous naissons tous sans exception avec la même réflexion, l'égocentrisme, qui ne réagit qu'aux peurs qui entraînent tous les défauts et qui contrarient la logique.
Ne voit la vérité et se comporte en rapport que celui qui n'a pas peur de la regarder.
Egoïsme : Peur de se retrouver lésé si on partageait pour ne point vouloir le faire.
Jalousie : Peur de perdre ou de ne pas réussir à obtenir autant que l'autre sinon plus.
Que des peurs à l'origine de nos tares naturelles qui sont aussi les sources de toute violence et folie.
Aucune qualité n'est innée pour n'être que des corrections de carences naturelles.
Si tu n'avais plus peur de te retrouver lésé tu partagerais. Si tu n'avais plus peur de te sentir rabaissé parce que tu détiendrais moins de choses que les autres, tu ne serais plus jaloux. Si tu n'avais plus peur d'admettre tes défauts originels pour les amender tu n'aurais plus besoin de refouler ton être pour te créer une inconscience à la place.

Le courage est donc le seul remède pour devenir humain et intelligent. L'intelligence étant la faculté de voir la vérité, elle n'a de lien qu'avec la logique.

Sil existait plusieurs vérités car chacun pourrait détenir la sienne, comme le prétendent les inconscients pour s'individualiser chacun leur surmoi à leur façon, il ne pourrait pas exister de justice. Tout le monde allant de sa version préférentielle, personne n'aurait tort. Ce ne serait que les intérêts des plus forts physiquement ou plus nombreux qui prendraient sans cesse le dessus sur les plus faibles dans les deux sens, la dictature. Le seul concept d'ailleurs qui existait avant que la logique se révèle dans la psyché de notre espèce.

De se retrouver qu'avec une seule vérité qui serait valable pour tous de même manière, une justice pouvait se mettre en place. Un règlement auquel tout le monde devait s'y soumettre de même manière et respecter pour se prétendre humain. Un règlement qui prit le nom de loi en rapport à la première racine de la logique. C'est la logique qui devait donc devenir le centre de tout en place de quelconque individu. Or celle-ci n'est pas naturelle malgré que tout le monde pourrait l'obtenir.
Une contrainte donc d'aller à l'encontre de nos instincts naturels, toutes ces peurs qui nous dominent, pour devenir une personne morale, une personne logique.

Pour de plus ample précision tu peux te référer au site http://empathia.e-monsite.com
Cordialement
dural
 
Messages: 8
Inscription: Sam 3 Déc 2011 20:48
Localisation: France

[Dissertation] Les devoirs moraux sont-ils seulement des contraintes?

de Miouze » Dim 4 Déc 2011 22:57

Bonsoir,

Merci mais je dois avouer que je ne vois comment utiliser ceci dans mon devoir ^.^
Dernière édition par Miouze le Ven 16 Déc 2011 19:29, édité 1 fois.
Miouze
 
Messages: 3
Inscription: Dim 4 Déc 2011 14:27

[Dissertation] Les devoirs moraux sont-ils seulement des contraintes?

de dural » Dim 4 Déc 2011 23:48

Bonjour

Les morales ne sont que les effets comportementaux du raisonnement logique. Dans mon site je démontre à la thèse sur les cinq réflexions, partie de l'analyste aller au deuxième son de cloche, que les morales ne sont appliquées dans la vérité que si la personne détient le rasionnement en rapport, car le comportement dépend de la réflexion. De faire la morale aux inconscients ne sert à rien, car si sur le moment ils te font ceux qui ont compris pour ne pas vivre la situtation avec les peurs que cela engendre, au pied du mur ils réagissent toujours avec leur réflexion et ne mettent jamais en pratique les morales. D'où la phrase, ce n'est qu'au pied du mur que l'on voit le vaillant.
Les morales sont une contrainte pour les inconscients car ils n'arrivent pas aller à l'encontre de leur peur, sans cela l'humanisme serait facilement applicable.

Cordialement
dural
 
Messages: 8
Inscription: Sam 3 Déc 2011 20:48
Localisation: France

[Dissertation] Les devoirs moraux sont-ils seulement des contraintes?

de Miouze » Lun 5 Déc 2011 19:26

Merci de me répondre,je vois bien ce que tu veux dire mais ça ne me donne qu'un exemple qui peut étailler mon devoir , en revanche çela ne m'aide pas vraiment à trouver ma problématique ou à organiser mon devoir :s
Miouze
 
Messages: 3
Inscription: Dim 4 Déc 2011 14:27


Retourner vers Philosophie

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités