[Dom Juan] La scène du pauvre (Acte III, scène 2)

[Dom Juan] La scène du pauvre (Acte III, scène 2)

de tonieli » Sam 4 Déc 2010 09:43

Bonjour, j'ai un Dm de Français que je trouves très difficile même s'il faut répondre grâce au texte (je ne trouves pas les réponses dans le texte même si je l'ai lu et relu plusieurs FOIS) je n'y arrives pas du tout VOICI les questions de la première partie:
A. Pourquoi Dom Juan et Sganarelle errent-ils en forêt?
B. Quelle réplique de Sganarelle assure le lien entre cette scène et la précédente?
C. Cette scène fait-elle progresser l'action? Quel est son principal intérêt?

Voici le texte:
ACTE III, scène 2 - Dom Juan, Sganarelle, un pauvre.

SGANARELLE.- Enseignez-nous un peu le chemin qui mène à la ville.

LE PAUVRE.- Vous n'avez qu'à suivre cette route, Messieurs, et détourner à main droite* quand vous serez au bout de la forêt. Mais je vous donne avis que vous devez vous tenir sur vos gardes, et que depuis quelque temps il y a des voleurs ici autour.

DOM JUAN.- Je te suis bien obligé, mon ami, et je te rends grâce de tout mon cœur*.

LE PAUVRE.- Si vous vouliez, Monsieur, me secourir de quelque aumône.

DOM JUAN.- Ah, ah, ton avis est intéressé, à ce que je vois.

LE PAUVRE.- Je suis un pauvre homme, Monsieur, retiré tout seul dans ce bois depuis dix ans*, et je ne manquerai pas de prier le Ciel qu'il vous donne toute sorte de biens.

DOM JUAN.- Eh, prie-le qu'il te donne un habit, sans te mettre en peine des affaires des autres.

SGANARELLE.- Vous ne connaissez pas Monsieur, bon homme, il ne croit qu'en deux et deux sont quatre, et en quatre et quatre sont huit.

DOM JUAN.- Quelle est ton occupation parmi ces arbres?

LE PAUVRE.- De prier le Ciel tout le jour pour la prospérité des gens de bien qui me donnent quelque chose.

DOM JUAN.- Il ne se peut donc pas que tu ne sois bien à ton aise.

LE PAUVRE.- Hélas, Monsieur, je suis dans la plus grande nécessité du monde.

DOM JUAN.- Tu te moques; un homme qui prie le Ciel tout le jour, ne peut pas manquer d'être bien dans ses affaires.

LE PAUVRE.- Je vous assure, Monsieur, que le plus souvent je n'ai pas un morceau de pain à mettre sous les dents*.

DOM JUAN.- Voilà qui est étrange, et tu es bien mal reconnu de tes soins; ah, ah, je m'en vais te donner un Louis d'or tout à l'heure, pourvu que tu veuilles jurer.

LE PAUVRE.- Ah, Monsieur, voudriez-vous que je commisse un tel péché?

DOM JUAN.- Tu n'as qu'à voir si tu veux gagner un Louis d'or ou non, en voici un que je te donne si tu jures, tiens il faut jurer.

LE PAUVRE.- Monsieur.

SGANARELLE.- Va, va, jure un peu, il n'y a pas de mal.

DOM JUAN.- Prends, le voilà, prends te dis-je, mais jure donc.

LE PAUVRE.- Non Monsieur, j'aime mieux mourir de faim.

DOM JUAN.- Va, va, je te le donne pour l'amour de l'humanité, mais que vois-je là? Un homme attaqué par trois autres? La partie est trop inégale, et je ne dois pas souffrir cette lâcheté.

POURRIEZ-VOUS M'AIDER SVP?
MERCI à tous pour votre aide.

tonieli
 
Messages: 285
Inscription: Lun 1 Nov 2010 09:01

 

[Dom Juan] La scène du pauvre (Acte III, scène 2)

de Sibyllin » Sam 4 Déc 2010 11:45

Bonjour,
tonieli a écrit:A. Pourquoi Dom Juan et Sganarelle errent-ils en forêt?
B. Quelle réplique de Sganarelle assure le lien entre cette scène et la précédente?
C. Cette scène fait-elle progresser l'action? Quel est son principal intérêt?

En fait, tu ne pourras pas répondre aux deux premières questions en ne lisant que la scène 3 : ces deux questions sont en effet reliées à ce qui s'est passé avant, c'est-à-dire la scène 2!

Il faut donc prendre quelques minutes pour (re)lire la scène 2 afin de savoir pourquoi Dom Juan et Sganarelle se sont égarés en forêt ; et en (re)lisant la scène 2, tu trouveras aussi tout de suite (je pense ) la réplique qui assure le lient entre la scène 2 et la scène 3!

Je te laisse relire la scène 2, et on en reparle après si tu ne trouves pas

Sibyllin
 
Messages: 168
Inscription: Ven 10 Sep 2010 22:51

[Dom Juan] La scène du pauvre (Acte III, scène 2)

de tonieli » Sam 4 Déc 2010 15:33

MERCI.

tonieli
 
Messages: 285
Inscription: Lun 1 Nov 2010 09:01

[Dom Juan] La scène du pauvre (Acte III, scène 2)

de Sibyllin » Sam 4 Déc 2010 15:50

C'est bon, tu as pu répondre à tes questions ?

Sibyllin
 
Messages: 168
Inscription: Ven 10 Sep 2010 22:51

[Dom Juan] La scène du pauvre (Acte III, scène 2)

de tonieli » Sam 4 Déc 2010 17:34

RE:
BONSOIR,

J'ai lu la scène 1 mais je n'ai pas réussi à trouver pourquoi Dom Juan et sganarelle èrent dans la forêt cependant pour la b) voici ma réponse: La réplique de Sganarelle qui assure le lien entre cette scène et la précédente est "Enseignez-nous un peu le chemin qui mène à la ville" (c'est la première réplique que Sganarelle prononce) et enfin pour la c) Non cette scène ne fait pas progresser l'action car elle nous apprend juste que Sganarelle et Dom Juan sont perdu et qu'ils cherchent un chemin qui puissent les sortir de cette forêt cependant vers à la fin de cette scène on voit que Dom Juan va secourir un homme qui se fait attaquer par trois autres dans cela fait avancer l'action mais n'intervient qu'à la fin de la scène. L'intérêt principal est que Dom Juan ne croit pas en Dieu et veut faire divulguer cette pensée à tous le monde comme ici à "le Pauvre" , on voit que au lieu de plaindre ce pauvre il se moque un peu de lui en lui disant "prie-le qu'il te donne un habit " car ce dernier lui avait dit que son unique occupation est de prier Dieu.

MERCI ENCORE.

tonieli
 
Messages: 285
Inscription: Lun 1 Nov 2010 09:01

[Dom Juan] La scène du pauvre (Acte III, scène 2)

de tonieli » Sam 4 Déc 2010 18:14

La scène 1 parlent en générale de leur habit vestimentaire.

tonieli
 
Messages: 285
Inscription: Lun 1 Nov 2010 09:01

[Dom Juan] La scène du pauvre (Acte III, scène 2)

de Sibyllin » Sam 4 Déc 2010 18:18

Pour ma part, je dirai que Dom Juan et Sganarelle errent en forêt car ils dicutaient à bâtons rompus dans la scène précédente, et ils étaient tellement plongés dans leur conversation qu'ils n'ont pas fait attention à leur chemin... et ils se sont donc perdus : "Mais tout en raisonnant, je crois que nous sommes égarés" (Acte 3, scène 1,à la fin)

Pour ce qui est du lien, pour ma part, j'avais plutôt pensé à cette réplique: "Vous ne connaissez pas Monsieur, bon homme, il ne croit qu'en deux et deux sont quatre, et en quatre et quatre sont huit", qui fait écho à la réplique de Dom Juan de la scène précédente: "Je crois que deux et deux sont quatre, Sganarelle, et que quatre et quatre sont huit". Ces deux phrases relient les deux scènes dans le sens où ces deux scènes ont en commun de faire apparaître Dom Juan comme étant un homme de peu de foi (=ne croyant pas à la religion), or cette phrase, répétée dans les deux scènes, illustre l'absence de piété religieuse de Dom Juan.

Cela dit, si on lit la question qui t'est posé en comprenant le mot "lien" au sens de "transition", ta réponse me semble tout à fait correcte également, car cette phrase assure bien la transition entre la scène 1 où ils se perdent, et la scène 2 où on les voit perdus et où ils demandent leur chemin

Et pour la dernière question, effectivement, l'action ne progresse pas. Cette scène permet juste à Molière de montrer une fois de plus que Dom Juan ne croie pas en Dieu... au point qu'il se permet d'ironiser sur ceux qui croient en Dieu: (Dom Juan) "Eh, prie-le qu'il te donne un habit, sans te mettre en peine des affaires des autres" : phrase très ironique, qui fait de Dom Juan un sacré mécréant!

Sibyllin
 
Messages: 168
Inscription: Ven 10 Sep 2010 22:51

[Dom Juan] La scène du pauvre (Acte III, scène 2)

de Sibyllin » Sam 4 Déc 2010 18:26

tonieli a écrit:La scène 1 parlent en générale de leur habit vestimentaire.

Une petite remarque: "vestimentaire", c'est un adjectif qui signifie "qui se rapporte aux vêtements/habits" ; donc des "habits vestimentaires", c'est un pléonasme!

Plus généralement, il est vrai que la scène 1 (Acte 3) parle de leurs habits, mais cette scène permet à Molière (je trouve) de parler un peu de "l'habit qui fait (ou pas) le moine" (avec Sganarelle qui est habillé en medecin, à qui on demande des consultations, et qui finit par se prendre au jeu et à délivrer des ordonnances), mais surtout, cette scène permet à Molière de parler des croyances: la croyance en la médecine (Il faut se rapeller qu'à l'époque, la médecine était beaucoup moins "rationnelle" que maintenant), et cette discussion sur la croyance (en la médecine) va se transformer dans l'acte 2 en discussion sur (l'absence de) croyance religieuse de Dom Juan

Sibyllin
 
Messages: 168
Inscription: Ven 10 Sep 2010 22:51

[Dom Juan] La scène du pauvre (Acte III, scène 2)

de tonieli » Sam 4 Déc 2010 19:09

D'accord, comme vous l'avais dit j'avais remarqué que sganarelle répéter se que lui avait dit auparavant son maître mais dans la question il y a le mot transition du coup je me suis dit de rechercher une réplique de sganarelle qui permet d'enchaîner la réplique qu'il vient de prononcer.

Dans le DM il y une deuxième partie qui demande : En vous référant à l'encadré*, expliquez pourquoi la demande d'aumône avait une valeur sacrée dans la société de l'époque. Voici l'encadré :
La figure du Pauvre est sacralisée par l'Église qui fait de la charité un devoir essentiel au salut des riches : les pauvres doivent être secourus "pour l'amour de Dieu" parce qu'ils représentent Dieu sur terre. Le nom "Francisque", qui désigne le Pauvre dans la liste des personnages de Dom Juan, suggère son appartenance à l'ordre de saint François d'Assise, voué à la pauvreté mendiante.

VOICI MA REPONSE: L'aumône avait une valeur sacrée à l'époque, on faisant l'aumône on aide un confrère en difficulté cela était reconnu par l'église puisque ces derniers représentent Dieu sur terre. Comme Francois D'Assise était un homme très voué à la pauvreté mendiante cela a marqué l'histoire. L'aumône est donc très importante dans la religion par exemple chez les musulmans elle fait parti d'un des 5 piliers de l'islam.



MERCI ENCORE POUR VOTRE AIDE.

tonieli
 
Messages: 285
Inscription: Lun 1 Nov 2010 09:01

 

[Dom Juan] La scène du pauvre (Acte III, scène 2)

de Le Précepteur » Sam 4 Déc 2010 19:37

tonieli a écrit:on faisant l'aumône on aide un confrère en difficulté

Le mot "confrère" est plus destiné à parler de personnes travaillant dans le même domaine (même corps de métier): un boulanger qui parle d'un autre boulanger peut parler d'un "confrère", etc.
Le Précepteur - Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+
Vous avez reçu de l'aide sur ce forum? Pensez à aider les autres également!

Le Précepteur
Administrateur du site
 
Messages: 605
Inscription: Ven 10 Sep 2010 11:45

Suivante

Retourner vers Français

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

cron