[L'éloge et le blâme] Elephant man, de David Lynch

[L'éloge et le blâme] Elephant man, de David Lynch

de phiphi » Jeu 2 Déc 2010 20:33

Le film nous decrit l'histoire qui c'est déjà déroulé dans la réalité. Un homme atteint d'une maladie qui l'a rendu d'une laideur extrème voir même monstrueuse d'où le
surnom de l'élephant man. Au début du film une femme en particulier apparaît, elle travaille dans un cirque. Des élphants surment en colère l'attaque or par la suite on saura que cette femme était la mère de John et que lors de cette accident elle était enceinte. Par conséquent elle va pensé que l'apparence de fils est du à ce fameux accident.
John deviendra le spectacle de la troupe, il devra monter sur scène devant le public. On ne le considère plus comme un homme mais plutôt comme un monstre. L'accident qu'à eu sa mère durant sa grossesse, en réalité cela n'a aucun rapport avec le physique de John ce n'est que le hasard cette accident car John est atteint d'une maladie génétique.
Durant ce film nous verrons que John va même devenir esclave. Ce film présente aussi des moments joyeux pour ce pauvre être, grâce à sa rencontre avec un médecin qui va l'aider à se mettre en valeur ou tout simplement retrouver la liberté que tout être humain exerce naturellement.
Je viens de vous faire un rapide resume,mais je dois faire une lettre avant tout pas autre chose donc aider moi.

MERCI ENCORE
phiphi
 
Messages: 28
Inscription: Mer 1 Déc 2010 13:46

 

[L'éloge et le blâme] Elephant man, de David Lynch

de Sibyllin » Jeu 2 Déc 2010 21:47

Hé bien voila une base de travail intéressante, car dans ta lettre, tu devras faire un rapide résumé du film!

1) Tu t'attardes cependant peut-être un peu trop sur le début du film alors que tu vas très vite sur la partie principale du film. C'est à peine si tu évoque le "médecin" qui essaye de le sortir de là et de lui rendre sa liberté...

2) Pour ce qui est de ton résumé, tu devrais pouvoir améliorer le style en retravaillant un peu tes phrases. Par exemple:
- "Le film nous decrit l'histoire qui c'est déjà déroulé dans la réalité. Un homme atteint d'une maladie qui l'a rendu d'une laideur extrème voir même monstrueuse d'où le surnom de l'élephant man" ( "Elephant man" est un nom anglais, donc on ne met pas d'accent sur les "e" ) -> Le film est basé sur l'histoire réelle d'un homme atteint d'une maladie qui l'a peu à peu défiguré, ce qui lui a valu le nom d' "Elephant Man".
- De la même façon, tu peux améliorer: "Au début du film une femme en particulier apparaît, elle travaille dans un cirque. Des élphants surment en colère l'attaque or par la suite on saura que cette femme était la mère de John et que lors de cette accident elle était enceinte." -> Par exemple, tu parles de "John", mais tu n'as pas dit auparavant qui était ce John: il convient donc de dire qui est John!

3) Pour ce qui est de la lettre, il faut, je pense, rédiger ton travail comme une vraie lettre, c'est-à-dire en commençant par "Madame, Monsieur", puis présenter en une ligne le but de ton courrier ("Je vous écris pour vous demander..." ) (C'est l'équivalent d'une introduction dans une dissertation classique ). Ensuite, tu passes à la partie principale qui t'est demandée, c'est-à-dire le résumé du film, puis la présentation de tes arguments expliquant pourquoi tu as aimé ce film, et surtout pourquoi tu penses qu'il est important que ce film soit diffusé dans ce cinéma. Enfin, tu termines ta lettres par une formule de politesse du style "Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées", puis tu signes.

Sibyllin
 
Messages: 168
Inscription: Ven 10 Sep 2010 22:51

[L'éloge et le blâme] Elephant man, de David Lynch

de sonia » Mar 7 Déc 2010 13:46

Bonjour,

Pour défendre ce film tu peux effectivement dire qu'il a pour but de montrer qu'il ne faut pas se fier aux apparrences, puisque le personnage monstrueux (au sens propre : qui n'a pas face humaine) est en fait très "humain" et surtout très sensible.

Tu peux aussi parler du "côté voyeur" mis en avant dans la réalisation du film, car si Lynch attend assez longtemps avant de nous montrer le visage de John Merrick, ca n'est pas pour rien: c'est pour faire ressortir le côté voyeur du spectateur qui attend de "voir" le visage monstrueux du monstre, ce qui permet au réalisateur de faire ressortir notre propre part de voyeurisme (Et le voyeurisme est un sacré fond de commerce de nos jours, avec toutes les émissions de télé-réalité qui sont à la base des émissions basées sur les tendances voyeuristes des spectateurs).

Bye!
sonia
 
Messages: 5
Inscription: Ven 5 Nov 2010 15:25

[L'éloge et le blâme] Elephant man, de David Lynch

de phiphi » Dim 12 Déc 2010 18:23

Merci!
phiphi
 
Messages: 28
Inscription: Mer 1 Déc 2010 13:46

[L'éloge et le blâme] Elephant man, de David Lynch

de Le Précepteur » Dim 12 Déc 2010 18:50

Bonsoir phiphi,

Alors, ca s'est bien fini cette lettre à rédiger sur "Elephant Man" ?

Bon courage pour la fin d'année en tous cas!
Le Précepteur - Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+
Vous avez reçu de l'aide sur ce forum? Pensez à aider les autres également!

Le Précepteur
Administrateur du site
 
Messages: 605
Inscription: Ven 10 Sep 2010 11:45

[L'éloge et le blâme] Elephant man, de David Lynch

de phiphi » Dim 12 Déc 2010 20:56

Bonsoir,
oui la lettre est preque fini,je bloque sur le résume du film.
vous pouvez me donner un coup de pouce?

MERCI D'AVANCE
phiphi
 
Messages: 28
Inscription: Mer 1 Déc 2010 13:46

[L'éloge et le blâme] Elephant man, de David Lynch

de Le Précepteur » Dim 12 Déc 2010 22:07

Bonsoir,
phiphi a écrit:je bloque sur le résume du film. vous pouvez me donner un coup de pouce?

Hé bien, comme on a déjà pu te le dire, si tu nous montres ce que tu as déjà rédigé, on pourra te dire ce qu'on en pense, et te signaler s'il y a des choses à modifier ou des choses qui ne vont pas, ce qui te permettra d'améliorer ta lettre

Mais sinon, sans savoir ce que tu as déjà fait, on peut difficilement te donner un avis
Le Précepteur - Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+
Vous avez reçu de l'aide sur ce forum? Pensez à aider les autres également!

Le Précepteur
Administrateur du site
 
Messages: 605
Inscription: Ven 10 Sep 2010 11:45

[L'éloge et le blâme] Elephant man, de David Lynch

de phiphi » Dim 12 Déc 2010 23:05

VOILA MON RESUME:

Au début du film une femme en particulier apparaît, elle travaille dans un cirque. Des éléphants surement en colère l'attaquent or par la suite on saura que cette femme était la mère de John et que lors de cette accident elle était enceinte. C'est à partir de là que l'histoire de John débute,en n'est en 1884 l'homme-éléphant interprété par John Hurt est un phénomène de foire présenté aux foules d'un cirque de Londres par son peu scrupuleux ''propriétaire'' nommé Bytes. Celui-ci n'hésite d'ailleurs pas à le maltraiter pour la raison la plus futile sa différence .Intrigué par l'apparence de l'homme-éléphant le Dr Frederick Treves interprété par Anthony Hopkins va jusqu'à demander à Bytes de pouvoir examiner son « gagne-pain ».Son nom est John Merrick, il a 21 ans et ne semble pas pouvoir s'exprimer verbalement. Treves présente alors l'homme-éléphant à ses collègues, détaillant ses effrayantes difformités corporelles, puis le garde dans un hôpital de Londres, dans une chambre spéciale pour ne pas choquer les autres patients. Mais Bytes somme Treves de lui rendre l'homme-éléphant, ce que Treves refuse, soutenu par le directeur de l'établissement, Mr Carr Gomm, car ils comprennent vite que ce propriétaire n'a aucun scrupule pour -> "envers" John. Au fur et à mesure, Merrick va se mettre à communiquer avec Treves, révélant à ce dernier une grande sensibilité doublée d'une intelligence hors norme (John connait la Bible...) Mais Bytes réussit finalement à s'emparer de John et se remet à l'exhiber dans des foires .John parvient cependant à s'enfuir une nuit (avec l'aide des autres phénomènes du cirque) et prend un paquebot vers l'Angleterre où il retrouve le Dr Treves. Après avoir assisté à un spectacle , John se donne la mort en se couchant sur le dos comme un "homme normal", ce qui lui est fatal en raison de la difformité de sa colonne vertébrale et de son crâne. C'est peut-être sa façon à lui de se prouver a lui (pas besoin de dire "à lui" ici, car tu as déjà dis "se prouver", donc "se prouver à lui, c'est une redondance ) et aux autres on dépassent les limites qui lui ont été imposées (<- "les limites" : féminin pluriel, donc on accorde) physiquement et de combattre cette maladie définitivement,une bonne fois pour toutes. On peut remarquer le caractère fort et le courage de cette ( "un homme" (masculin), donc il faut mettre "cet" ) homme,qui a combattue son handicape jusqu'à la fin, en se donnant la mort. Il auras (<- pas de "s": troisième personne du singulier) mener une vie pleine ("une vie" : féminin, donc on accorde de tristesse et de solitude.

Merci pour votre aide! :roll:
phiphi
 
Messages: 28
Inscription: Mer 1 Déc 2010 13:46

[L'éloge et le blâme] Elephant man, de David Lynch

de Le Précepteur » Dim 12 Déc 2010 23:44

Bonsoir,

J'ai apporté quelques correction en rouge directement dans ton message. En vert, tu trouveras un passage qu'il faudrait reformuler, car il ne veut rien dire (peut-être parce qu'il manque des mots ?)

Sinon, voici quelques phrases que tu pourrais modifier pour les rendre plus "agréables" à lire
- "Des éléphants surement en colère l'attaque or par la suite on saura que cette femme était la mère de John et que lors de cette accident elle était enceinte." : Le "hors par la suite" et le " et que" rendent ta phrase difficile à comprendre -> tu devrais dire qu'elle était enceinte dès le début, par exemple: "Alors qu'elle était enceinte de John, des éléphants probablement en colère l'attaquèrent".
- "en n'est en 1884" : je n'ai pas compris ce que tu voulais dire: essaye de reformuler ta phrase, c'est-à-dire essaye de la redire avec d'autres mots
- "pour la raison la plus futile sa différence" : tu pourrais dire : "en raison de sa différence"
- "va jusqu'à demander à Bytes de pouvoir examiner" : tu peux simplifier ta phrase pour être mieux compris: "il demande à Bytes..."
- "n'a aucun scrupule pour John" -> "n'a aucun scrupule envers John"

Pour conclure, je trouve que c'est plutôt pas mal : le début (les quatre premières lignes) est peut-être un peu long, et un peu moins agréable à lire, mais la suite se lit avec plaisir, et raconte bien les grandes lignes du film!

Bonne fin de soirée!
Le Précepteur - Suivez-nous sur Facebook, Twitter et Google+
Vous avez reçu de l'aide sur ce forum? Pensez à aider les autres également!

Le Précepteur
Administrateur du site
 
Messages: 605
Inscription: Ven 10 Sep 2010 11:45

 

[L'éloge et le blâme] Elephant man, de David Lynch

de Sibyllin » Lun 13 Déc 2010 20:25

Ha bin oui, ca a pas mal avancé, et la fin est pas mal, bravo

Sibyllin
 
Messages: 168
Inscription: Ven 10 Sep 2010 22:51

Précédente

Retourner vers Français

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités